Libre marchand

A la recherche d'un capitaine perdu

1er séance (Tiberius, Dramark, Jake, Mordekaï)

Nous sommes actuellement arrimés à port l’errance. Tiberius se rappelle difficilement d’une escale où le capitaine Harlon aurait potentiellement pu avoir une « aventure » avec une autochtone sur Zeta-12-BV3.
Dans le dernier espoir de trouver un héritier digne, nous nous dirigeons vers la dite planète trouver l’enfant prodigue. Enfant qui, en plus d’être notre futur capitaine, sera aussi civilisé qu’un animal sur cette planète primitive.
Notre navigator, Néméon nous fait retarder notre voyage dans le Warp de 2 semaines mais nous arrivons sans encombre sur cette planète éloignée de l’Impérium.
A bord d’une navette, nos PJs et une petite escouade de 10 hommes débarquement au village le plus gros (le seul ?). La faune est principalement constituée de créature monstrueuse à la Troll de Troy.


Après une attaque d’un Godzilla-like, une de nos navettes est sérieusement endommagée mais nous réussirons à la remonter (au sens Lego du terme) à bord du Starfire.
Nous sommes accueillis par des autochtones munis de lance et toge qui nous voient débarquer sur nos “oiseaux de fer” (en désignant nos navettes).
Dramark, le chef du village car c’est le plus fort et il possède un fusil laser qui lui octroie une autorité infinie dans ce système perclus, nous invite à son mariage avec sa future reine de 14ans.(#FirstBlood)


On apprend par les anciens du village que feu Harlon, s’est effectivement enticher avec une femme ici et elle a en plus un enfant d’un âge qui correspond à la date de cette rencontre. Heureux d’apprendre cette nouvelle, nous fîmes l’expérience d’un ascenseur émotionnel brutal quand les anciens nous annonçâmes qu’il s’agissait de Dramark.


Etonnamment elle faisait croire à tout le monde que son fils (Dramark) était venu des étoiles pour cacher son “adultère”. Ce qui joue aussi sur le statut de roi de Dramark (pas seulement son fusil laser).
Dramark, aventureux, accepte de venir avec nous et découvrir la galaxie. Il délègue son village à sa nouvelle reine, armé de plusieurs fusils laser tout neuf (échanger contre du cuir et de l’ivoire)


Sur le chemin du retour vers port l’errance (1 mois de retard, merci navigator Néméon) on éduque notre futur capitaine du fonctionnement du vaisseau à la religion en passant par la politique.
A port l’érrance, on prend le temps d’accomplir une mission de livraison avec une cargaison super louche mais en valait la peine. Cette mission nous a permis de se faire connaître par un noble, Sempronio Sadayone

Comments

vaubanleonid vaubanleonid

I'm sorry, but we no longer support this web browser. Please upgrade your browser or install Chrome or Firefox to enjoy the full functionality of this site.